Interventions plastiques sur des objets 2 Télécharger le pdf
Interventions plastiques sur des objets 2

Interventions plastiques sur des objets 2

Au cours de l’activité, les enfants vont utiliser des objets naturels comme supports pour peindre des objets, animaux ou tout ce qui pourra dans un second temps leur permettre de raconter des histoires.Ils seront amenés à prendre en compte les qualités formelles et les contraintes du matériau choisi au profit d’un effet, d’une organisation ou d’une intention plastique. Ils feront aussi l’expérience de la dimension poétique qui en résultera.

Remarque :
Avant de démarrer cette activité, vous aurez sélectionné des objets naturels aux formes simples dont la surface est assez régulière pour se prêter facilement à la peinture.

MATÉRIEL :

  • Galets, cailloux divers ou morceaux de bois
  • Gouache acrylique brillante type acryl color

OBJECTIFS VISÉS :

  • Mettre en oeuvre un projet artistique
  • Intervenir sur des objets à des fins narratives
  • Mettre en relation une forme et une représentation
  • Modifier ou exploiter les qualités physiques d’un objet

1 - Présenter aux enfants un ensemble d’objets naturels en engageant une discussion très ouverte sur leur origine, leur forme… à travers des questions telles que :« Où avez-vous déjà vu des galets dans la nature ? Vous arrive-t-il de les ramasser pour les conserver ? Pourquoi ont-ils ces formes arrondies ? ».

2 - Orienter ensuite la discussion sur le potentiel plastique de ces objets : couleur, matière, forme. Telle forme ronde se prêterait bien au dessin d’une fleur ou d’une coccinelle ; telle forme allongée pourrait se transformer en poisson avec l’ajout d’un oeil et de quelques écailles.

3 - Demander à chaque enfant de choisir son objet à peindre en l’invitant à exprimer ses intentions.

4 - Proposer une phase de recherche au crayon sur une feuille de papier avant la réalisation sur l’objet. Cette étape prolongera la réflexion et les échanges sur les possibilités offertes par l’objet.

 

5 - L’idée étant formalisée sur le papier, on peut passer à la réalisation en commençant par un tracé sur l’objet au crayon.

6 - Le tracé terminé, on passe à la mise en couleur au pinceau en veillant à ne pas trop diluer la peinture acrylique afin qu’elle reste bien couvrante et opaque.

7 - Imaginer les utilisations possibles des objet peints pour raconter une histoire ou faire un jeu. Pour cela, il peut être utile d’adopter une thématique sur une série d’objets, par exemple « les vacances à la mer », « les bestioles », « les légumes »…

POUR CONTINUER :
Un travail artistique peut venir prolonger cette activité en changeant la nature des supports et en observant comment ces contraintes conduisent des modifications dans le projet plastique initial.Certains supports végétaux, comme des racines ou des branches, peuvent induire des images fortes par leurs formes évocatrices de personnages, d’animaux