Sous la lumière ( NEW ) Télécharger le pdf
Sous la lumière ( NEW )

Sous la lumière ( NEW )

Ce que les enfants vont explorer

Avec cette activité, les enfants vont découvrir comment nuancer l’intensité d’une couleur afin de donner l’illusion d’un objet sous ou en dehors de la lumière. Ils découvriront aussi comment jouer graphiquement avec les aplats de couleurs.

Matériel

• Des feuilles de papier un peu épais

• Peinture acrylique de type Acrylcolor

Objectifs visés

• Explorer des contraintes plastiques

• Découvrir les intensités de couleurs

• Réaliser deux nuances fortes à partir d’une couleur simple

• Explorer les possibilités plastiques d’organisation sur une surface

Présenter le résultat à atteindre en faisant observer le visuel 1. Engager une discussion collective pour comprendre quelles seront toutes les étapes à mettre en oeuvre : choix d’un objet simple à réaliser, placer l’objet sous un « faisceau lumineux », choisir ou réaliser deux intensités pour chaque couleur utilisée afin d’identifier ce qui est sous la lumière de ce qui ne l’est pas.

Individuellement ou en petits groupes, proposer aux élèves de choisir le ou les objets qu’ils vont représenter sous le faisceau lumineux. Insister, dans un premier temps, pour que l’objet choisi comporte peu de détails. Faire installer le faisceau lumineux au-dessus.

Prévoir des temps collectifs d’observation des projets afin que chacun s’exprime sur les effets obtenus. Quand chacun est certain de ce qu’il souhaite produire, des difficultés auxquelles il s’expose… faire établir les nuanciers de couleurs.

Chaque projet devra être associé à des nuanciers sur le côté. Par exemple pour le cadeau, on a deux nuances de orange et de violet, pour le fantôme, on a deux nuances de bleu pâle…

Mettre en place de nouveaux échanges pour que chacun commente les nuances proposées selon les projets.

Une fois que tout aura été discuté, les réalisations plastiques pourront commencer.

Pour continuer

• Ce travail plastique pourra être prolongé en :

- multipliant sur un même projet le nombre de sources lumineuses,

- en faisant varier l’angle des sources lumineuses

- en créant des intersections entre les sources de lumière

- en constituant une longue frise collective avec tous les dessins