Marcher pour modifier Télécharger le pdf
Marcher pour modifier

Marcher pour modifier

CE QUE LES ENFANTS VONT EXPLORER :

Avec cette activité, les enfants vont découvrir comment une oeuvre peut inclure et jouer avec le mouvement d’un spectateur pour démultiplier les effets plastiques et émotionnels.

Remarque :

L’activité doit débuter par l’observation des photos de la composition de cette fiche, afin que les élèves s’interrogent sur la manière dont elle a été réalisée, mais aussi et surtout sur l’intégration du mouvement du spectateur sur la composition elle-même.

MATÉRIEL :

  • 4 Feuilles blanches un peu épaisses par élève
  • Gouache type Primacolor tempera
  • Règle, ciseaux et colle

OBJECTIFS VISÉS :

  • Choisir d’organiser des compositions en fonction des effets qu’ils produisent
  • Explorer l’organisation et la composition plastiques en faisant intervenir le mouvement
  • Intégrer le rôle d’un spectateur dans la composition plastique
  • Explorer les possibilités de captation d’images d’une composition plastique multiple
  • Découvrir les modalités de présentation d’une production plastique en vue de sa réception

Présenter les photos du temps 9. Laisser un moment d’échanges suffisant pour que chacun se représente l’activité qui va être menée, commente les effets induits par le mouvement du spectateur, s’exprime sur le fait d’avoir deux ouvres sur le même support…

Insister sur le fait que la réalisation devra être particulièrement soignée pour que le résultat soit spectaculaire.

Distribuer deux feuilles à chaque élève.

Réaliser sur chaque feuille un dessin complètement différent de l’autre soit par ce qu’il représente soit par les couleurs utilisées.

Procéder ensuite au tracé des bandes sur toute la hauteur de la feuille, par exemple deux cm de large.

Découper ensuite les bandes en veillant à ce que ce que ce soit le plus précis possible.

Distribuer deux nouvelles feuilles à chaque élève.

Refaire le même tracé de bandes sur les deux feuilles que celui qui a été fait pour les dessins.

Plier ensuite le long de chaque tracé pour réaliser une sorte d’accordéon.

Il ne reste plus qu’à placer toujours du même côté les bandes d’un dessin en alternant avec l’autre pour réussir à obtenir l’effet attendu.

Faire des pauses régulières tout au long des étapes, afin que chacun s’exprime sur la plus ou moins grande difficulté de mise en oeuvre.

Une fois que chacun a finalisé sa composition plastique, les installer verticalement ou sur des tables et faire circuler les élèves de gauche à droite et inversement.

Prendre un temps suffisamment long pour que chacun s’exprime sur ce qu’il a ressenti, sur le moment du mouvement qu’il préfère et pourquoi.