Eclosions ( NEW ) Télécharger le pdf
Eclosions ( NEW )

Eclosions ( NEW )

Ce que les enfants vont explorer

 

Avec cette activité, les enfants vont créer des compositions plastiques infinies en tirant parti de la diffusion d’une couleur dans une autre. Ce travail les engagera dans une grande spontanéité créative car la diffusion étant, par nature, aléatoire et évolutive dans le temps, ils devront adapter leur projet en permanence.

Matériel

 

• Des feuilles de papier un peu épais

• Gouache de type Primacolor (blanche et une ou plusieurs couleurs)

• Récipients pour diluer la gouache de couleur

• Pipettes

Objectifs visés

• Mettre en oeuvre un projet artistique

• Tirer parti avec des aléatoires plastiques

• Observer la diffusion d’une couleur sur une autre

• Donner forme à son imaginaire

• Favoriser les échanges pour comparer les évocations

Faire observer le visuel 1. Engager une discussion collective pour comprendre : ce que l’on voit, les composantes de la réalisation, la diffusion d’une couleur, la répétition.

Installer des échanges pour que chacun explique à quoi lui fait penser le visuel : bouquet de fleurs, feu d’artifice…

 

S’interroger sur ce qui a été mis en place pour obtenir cet effet. Après un temps, expliquer qu’il faudra d’abord enduire une feuille avec une couche épaisse de gouache blanche non diluée, puis y déposer des gouttes de gouache diluée. Selon le niveau du groupe, il est possible d’établir une comparaison avec la capillarité qui permet à l’eau du sol de remonter jusqu’aux feuilles des végétaux.

S’interroger sur ce qui a été mis en place pour obtenir cet effet. Après un temps, expliquer qu’il faudra d’abord enduire une feuille avec une couche épaisse de gouache blanche non diluée, puis y déposer des gouttes de gouache diluée. Selon le niveau du groupe, il est possible d’établir une comparaison avec la capillarité qui permet à l’eau du sol de remonter jusqu’aux feuilles des végétaux.

Installer un premier temps d’expérimentation en petits groupes, la recherche de la bonne dilution de la gouache n’étant pas toujours facile. Mettre en commun les résultats et les difficultés rencontrées : la couche de blanc était trop peu épaisse, elle a donc séché trop vite, la gouache de couleur était trop épaisse, trop liquide…

Une fois les détails techniques résolus, laisser un temps suffisant pour que les réalisations se mettent en place. Insister pour que chacun « joue » plastiquement avec les résultats. Faire de nombreuses mises en commun afin de montrer les résultats : comment agissent les grosses gouttes qui tombent sur la feuille, comment évolue la diffusion dans le temps, que font les gouttes quand elles sont déposées trop près de la première…

Au terme des tentatives, afficher chaque production pour constituer une composition plastique unique.