Fenêtres à l'infini Télécharger le pdf
Fenêtres à l'infini

Fenêtres à l'infini

Ce que les enfants vont explorer :

Avec cette activité, les enfants vont découvrir comment démultiplier à l’infini des effets plastiques, géométriques et émotionnels en « jouant » simplement avec des ouvertures ou fermetures incluses dans l’oeuvre.

Matériel :

  • 2 Feuilles blanches un peu épaisses par élève
  • Gouache type Primacolor
  • Règle, crayon papier et colle
  • Le cutter sera exclusivement réservé à l’usage de l’enseignant

 

Objectifs visés :

  • Prendre en compte l’influence des supports sur la représentation en trois dimensions
  • Explorer l’organisation et la composition plastiques en faisant intervenir une variable
  • Découvrir les modalités de présentation d’une production plastique en vue de sa réception
  • Établir des rapprochements avec des images présentes dans l’environnement

Présenter le visuel 5. Laisser un moment d’échanges suffisant pour que chacun se représente l’activité qui va être menée, commente les effets possibles en modifiant l’ouverture ou la fermeture des petites lucarnes découpées…

Insister sur le fait que la réalisation devra être particulièrement soignée pour que le résultat soit spectaculaire.
Distribuer deux feuilles à chaque élève.

Choisir deux couleurs très distinctes et recouvrir la surface totale de chaque feuille le plus régulièrement possible.

Procéder au dos d’une seule feuille, au tracé des bandes et des lignes. Sur le modèle, des carrés de 3 cm ont été tracés et une bande d’1 cm est restée libre entre deux rangées.

Tracer les diagonales qui seront découpées.

Une fois que toutes les diagonales auront été découpées par l’enseignant avec un cutter, redonner à chacun sa feuille et commencer les manipulations. 

L’objectif est que chacun s’amuse à soulever une ou plusieurs fenêtres, afin de faire apparaître la couleur de la feuille qui se trouve en-dessous.

Faire des pauses régulières tout au long des étapes, afin que chacun s’exprime son projet plastique :

- Répéter un motif, tout faire aléatoirement

- Créer un algorithme

- Utiliser les lignes et les colonnes…

Une fois que chacun a finalisé sa composition plastique, les installer verticalement ou sur des tables et faire circuler les élèves devant.

Proposer de jouer avec l’ensemble des réalisations.

Prendre un temps suffisamment long pour que chacun s’exprime sur ce qu’il a ressenti, sur le projet qu’il préfère et pourquoi.

Pour continuer :

L’activité peut être prolongée par l’observation d’images ou des scènes de l’environnement proche de chacun : par exemple en photographiant une même façade à de multiples reprises pour voir les constantes et les variations (ouvertures de fenêtres, des volets, présence de la lumière à certaines fenêtres…). L’organisation de ces images sur de grands panneaux montrera tout le potentiel plastique de ces images du quotidien.