Trames et rayures (NEW) Télécharger le pdf
Trames et rayures (NEW)

Trames et rayures (NEW)

CE QUE LES ENFANTS VONT EXPLORER :

Avec cette activité, les enfants vont observer les effets visuels obtenus à partir de trameset de jeux de décalages. Ce travail les conduira à approcher les illusions d’optique.

MATÉRIEL :

  • Feuilles blanches un peu épaisses par élève
  • Feutres de type Scrib noir
  • Règle, crayon papier, ciseaux
  • Une photocopie de la page de trame

OBJECTIFS VISÉS :

  • Explorer les possibilités d’assemblages
  • Expérimenter les principes de compositions plastiques en jouant avec la répétition ou l’alternance
  • Tirer parti du tracé en explorantdes outils graphiques

Présenter la photocopie avec la trame à l’ensemble de la classe. Installer une discussion collective à partir des questions suivantes : Comment peut-on reproduire ce travail ? Avec quels outils ? Quels effets visuels obtient-on quand on le regarde longtemps ?
Que pourrait-on faire avec cette trame ? Quelles autres trames pourrait-on inventer, avec quelles variantes ?

Faire réaliser des trames avec des feutres plus ou moins épais. Faire des pauses régulièrement pour que chacun exprime les difficultés qu’il rencontre ou les nouvelles idées qui surgissent (alternance de lignes fines et de lignes épaisses – lignes de plus en plus épaisses…).

Réunir le groupe et montrer les trois photos de superposition de la libellule sur la trame.
A quel moment la voit-on réellement ? Comment la faire disparaître ?
Souligner que c’est au moment où les trames sont totalement décalées que le dessin de la libellule est le plus visible.

Montrer en vue de les faire commenter les autres exemples de la fiche.

Mettre en place un projet individuel ou en petits groupes : chacun choisit une forme simple à tracer puis découper sur une trame qui doit être absolument identique à celle de fond. Il est aussi tout à fait possible, une fois qu’une feuille de trame a été réalisée, de la reproduire en plusieurs exemplaires, afin de ne pas lasser les enfants.

Dans la mesure du possible, prendre des photos des effets produits en décalant plus ou moins, au moment des superpositions, les deux trames, pour jouer avec les effets.

Explorer aussi les changements d’organisation des trames en jouant avec des horizontales ou des verticales.

POUR CONTINUER :

Utiliser des photos de paysages ou de skyline pour réaliser des contours à découper sur des trames. Les effets sont toujours saisissants.