Mettre en mouvement Télécharger le pdf
Mettre en mouvement

Mettre en mouvement

CE QUE LES ENFANTS VONT EXPLORER :

Avec cette activité, les enfants vont découvrir comment mettre en mouvement une représentation plastique pour en démultiplier les effets graphiques et émotionnels.

Remarque :

L’activité se prête autant à des compositions collectives de grandes dimensions qu’à des découvertes individuelles dans des formats restreints. Dans tous les cas, veiller à ce que les morceaux de carton mis à disposition, permettent de planter efficacement les cure-dents, sans que ces derniers ne tombent au fil des manipulations.

MATÉRIEL :

  • Cure-dents (environ 80 par enfant)
  • Gouache type Primacolor tempera
  • Carton ou idéalement carton plume
  • Rouleau vide de papier essuie-tout
  • Une lampe de poche ou un faisceau lumineux quelconque

 

OBJECTIFS VISÉS :

  • Expérimenter les effets des couleurs et de la lumière
  • Explorer l’organisation et la composition plastiques en faisant intervenir le mouvement
  • Agir sur une composition plastique
  • Explorer les possibilités de captation d’images d’une composition plastique multiple

Présenter le matériel initial et laisser un temps d’échanges pour que chacun se représente l’activité  qui va pouvoir être menée.

Une fois que tout le monde s’est accordé pour dire qu’il va falloir peindre des cure-dents et les planter dans le carton, ajouter simplement qu’il faudra prévoir d’installer les cure-dents sur plusieurs lignes et ce quelle que soit la forme qui sera réalisée.

Faire des pauses régulières, surtout au moment de l’installation des cure-dents afin que chacun s’exprime sur son idée et la plus ou moins grande difficulté de mise en oeuvre.

Une fois que chacun a finalisé sa composition plastique, distribuer des rouleaux et proposer d’observer les réalisations en s’en approchant très près pour constater tous les effets visuels grâce au prisme de cet instrument : que constate-t-on ? Comment les couleurs réagissent-elles les unes avec les autres ?

Mettre en place des échanges pour que chacun explique « le cadre » qu’il a préféré pour telle ou telle composition plastique et en explique les raisons.

A ce stade, selon les moyens de la classe, il sera particulièrement intéressant de faire réaliser un travail photographique.

Montrer les photos de cette fiche pour expliquer qu’on peut obtenir différentes compositions en jouant sur la lumière, en choisissant le cadrage et la zone de netteté (profondeur de champ).

Plonger alors la classe dans la plus grande obscurité possible, et éclairer une composition plastique en faisant varier la position de la lumière. Faire observer et commenter les résultats plastiques obtenus.

Prévoir un temps suffisamment long pour que chacun explore concrètement ce que le mouvement et la source lumineuse induisent dans la perception d’une composition plastique.

POUR CONTINUER :

L’activité peut être prolongée par la réalisation de multiples compositions en faisant varier les formats, le nombre de cure-dents, la recherche de symétries ou d’algorithmes.