Taches symétriques Télécharger le pdf
Taches symétriques

Taches symétriques

Reproductions symétriques

Au cours de l’activité, les enfants vont découvrir ce que devient une tache de peintureécrasée entre deux feuilles. Ce sera l’occasion de voir comment faire évoluer une tachede peinture selon la pression exercée et la quantité de peinture déposée sur la feuille.Des mélanges fortuits ne manqueront pas de se produire, ce qui permettra une nouvelleactivité de découverte des mélanges de couleurs.Les enfants pourront aussi découvrir la manière dont une tache peut se reproduiresymétriquement selon le pliage utilisé. S’il n’est pas envisageable avec de jeunesenfants de parler de symétrie, la succession des observations ne manquera pas, partâtonnements successifs, de leur en faire découvrir les bases.

MATÉRIEL

  • Feuilles de différents formats
  • Gouaches liquides type Brillo ou Prima color

OBJECTIFS VISÉS

  • S’intéresser à un effet produit
  • Favoriser un temps d’échanges pour comparer les effets obtenus
  • Appliquer une consigne fermée et appréhender la symétrie Comprendre une image et tenter d’en obtenir une semblable

1 - Plusieurs solutions sont possibles pour débuter cette activité :

  • montrer une feuille avec des gouttes de peinture et poser une énigme : « comment peut-on mettre de la couleur sur l’autre partie de la feuille sans en rajouter et sans outil (pinceau…) ? »,
  • observer une réalisation et rechercher collectivement le mode opératoire oralement ou par tâtonnements successifs.

2 - Dans tous les cas, et quelle que soit l’introduction à l’activité choisie, installer le matériel au milieu du groupe et faire commenter l’activité qui va être proposée. Une fois qu’un certain nombre de possibilités auront été émises, faire observer le procédé : déposer de la peinture, plier la feuille puis l’ouvrir et observer le résultat. Prévoir un temps de manipulation sans contrainte pour laisser à chacun le temps de l’expérimentation et de la découverte. Mettre en place régulièrement des temps collectifs d’échanges pour observer les effets obtenus, poser des questions, émettre des idées…

3 - Une fois le temps de l’expérimentation passé et selon l’âge des enfants, il est possible d’introduire des contraintes :

  • il faudrait qu’en pliant la feuille, la peinture qui est en haut se trouve de l’autre côté du pli mais en bas,
  • il faudrait déposer de la peinture en haut à gauche puis en bas à droite et que les deux couleurs se mélangent une fois la feuille pliée.

Les consignes à ce stade sont très nombreuses. Il sera particulièrement intéressant d’afficher des productions, d’installer le groupe suffisamment loin pour que le pli de la feuille ne soit pas visible et de faire deviner, au vu des résultats, comment la feuille a été pliée.

POUR CONTINUER

  • De multiples activités peuvent être menées autour du même principe :
  • Déposer sur plusieurs feuilles, des quantités de gouache identiques à des endroits à peu près similaires. Plier chaque feuille selon un axe différent et observer les effets obtenus.
  • Observer des résultats et essayer de les reproduire, en connaissant le sens du pliage ou, beaucoup plus difficile, sans connaître le sens du pli !